Quand le Sud n’attend plus

Second court-métrage documentaire de Switch sur les stratégies de développement en rupture avec les institutions internationales.

En 2000, la communauté internationale réunie au sein des Nations Unies définissait un grand plan visant la réduction de la pauvreté à l’échelle mondiale. Ce que l’on a appelé les Objectifs du Millénaire pour le Développement sont aujourd’hui loin d’être atteints.

Pour expliquer cet échec, les pistes sont nombreuses: l’effet négatif de la crise financière, le manque de volonté de la part des pays industrialisés en matière d’aide au développement, l’absence de remise en question d’un modèle qui a déjà montré son inefficacité …

Alors que les institutions et les analystes se querellent sur les raisons de l’échec, pour les pays du Sud, il s’agit d’aller de l’avant pour faire face à des difficultés qui n’ont donc guère diminué malgré les promesses de ce plan.

Au travers de l’exemple de la Bolivie, « Quand le Sud n’attend plus » tente de mettre en évidence les initiatives d’un pays du sud ayant pris la décision de définir sa propre stratégie de développement en rupture avec le modèle prôné jusqu’à présent par les institutions internationales.

    Fiche technique

  • Commanditaire: Solidarité Socialiste
  • Durée: 15’58”
  • Production: Antonella Lacatena
  • Images: Yann Verbeke
  • Son: Nicolas Stinglhamber

Vous aimez ce projet ?

Parlez en...